European Green Capital

C’est en 2006 que le concept du prix de Capitale Verte de l’Europe ou European Green Capital est né en Estonie, à l’initiative du maire de Tallinn.

Cette récompense est attribuée aux villes qui travaillent à devenir plus saines et attrayantes. Lorsqu’une ville reçoit le titre de Capitale Verte, elle est récompensée :

  • pour avoir eu de bons résultats pour le respect de normes environnementales strictes ;
  • pour les actions ambitieuses qu’elle mène en permanence ;
  • pour être encouragée à poursuivre l’amélioration de son environnement et à favoriser le développement durable ;
  • pour servir de modèle à d’autres villes et promouvoir les meilleures pratiques et expériences dans toutes les autres villes d’Europe.

Pourquoi élire une ville « capitale verte » ?

« Aujourd’hui, quatre Européens sur cinq vivent en agglomération et leur qualité de vie dépend fortement de leur environnement urbain. Promouvoir un développement durable des villes européennes est donc un axe primordial, notamment dans le contexte de la lutte contre le changement climatique. »

Extrait du site de la Commission Européenne.

Élever une ville au rang de Capitale Verte de l’Europe, c’est l’encourager à prendre toujours plus de nouvelles mesures et à profiter de son influence pour transmettre de bons gestes et des pratiques respectueuses de l’environnement aux citoyens, mais aussi pour servir de modèle à d’autres villes.

Selon Janez Potočnik, membre de la Commission européenne chargé de l’environnement,

« le prix de la Capitale verte de l’Europe met en évidence les efforts consentis au niveau local pour améliorer l’environnement urbain et encourager une croissance durable. »

Valoriser les villes exemplaires dans le développement durable

Ce prix est aussi une plus-value en termes d’image. Être Capitale Verte de l’Europe offre à la ville détentrice du titre une mise en valeur de ses actions pendant un an : il contribue à améliorer sa réputation ainsi que son attrait touristique, le respect de l’environnement étant un gage de qualité de vie supérieure pour de plus en plus de citoyens.

Quelles villes peuvent prétendre au titre ?

Toutes les villes Européennes de plus de 200 000 habitants, à condition qu’elles fassent partie d’un pays membre de l’Union Européenne, candidat à son entrée ou un pays de l’espace économique européen.

Le jury est constitué de membres de la Commission Européenne, de l’Union des capitales de l’Union Européenne, de l’Agence européenne pour l’environnement, de la Fédération européenne pour le transport et l’environnement, du Comité des régions et du Conseil international pour les initiatives écologiques locales (ICLEI).

Les villes sont jugées sur douze critères que vous pouvez consulter en détail sur cette page. C’est ainsi que Nantes a répondu avec succès à ces critères et succédera à Stockholm, Hambourg et Vitoria-Gasteiz.