Eau

Avec la Loire à proximité, Nantes dispose de ressources abondantes en eau. Ville de confluence, l’histoire de Nantes est étroitement reliée à celle de l’eau, c’est pourquoi sa gestion est au coeur des démarches de l’agglomération dans le cadre de la protection de l’environnement.

Les actions menées par Nantes Métropole

La ville de Nantes se sert de la Loire comme principale source d’eau potable. Elle a aussi mis en place une prise d’eau de secours en Erdre.

En 2005, Nantes Métropole a instauré un tarif unique de l’eau, preuve d’une égalité et d’une solidarité renforcée.

Un constat s’impose aussi : malgré une population croissante, la consommation moyenne d’eau des ménages diminue, passant de 139 litres par personne par jour en 2004 à 120 litres en 2008.

Le programme Neptune

eau-nantes

© Mktp - FlickR

En 1994, par la signature de trois contrats Neptune avec l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, Nantes a investi 132 millions d’euros dans l’adaptation du réseau d’assainissement et dans la construction de nouvelles stations d’épuration. Des milieux aquatiques ont aussi été restaurés.

Tandis que le 3e contrat Neptune s’est terminé en 2009, un 4e a été lancé en 2011, avec pour objectif de garantir une eau potable de qualité et en quantité suffisante mais aussi garantir la salubrité de l’agglomération. Enfin, il a aussi pour but de protéger la ressource en eau et de restaurer les milieux aquatiques.

Depuis les années 1990, le programme Neptune a pour objectif de limiter les polluants en aval de l’Erdre, de sécuriser la ressource en eau potable, de protéger et valoriser les coulées vertes de l’agglomération et d’adapter les dispositifs d’assainissement aux contraintes de l’urbanisation.

A cela s’ajoutent deux contrats territoriaux signés jusqu’en 2015 avec l’Agence de l’eau : un contrat territorial sur le bassin versant de l’Erdre 2011 – 2015 et un contrat territorial Loire Nantaise 2011 – 2015. Ces contrats prévoient des travaux de réhabilitation des réseaux d’assainissement, la construction du bassin tampon Quai Ceynerai, la restauration des Etiers Nords et de la Chézine, etc.

Obtenir une eau de grande qualité est l’un des objectifs prioritaires de Nantes Métropole.

L’Aquasim

Cette vidéo présente l’Aquasim, un simulateur géant du cycle de l’eau dans les bâtiments et leur environnement imaginé par le Centre scientifique et technique du bâtiment de Nantes. L’objectif de cette plateforme de recherche et d’essais est d’expérimenter les réductions de consommation d’eau, de recyclage des eaux polluées, etc. Un pas de plus vers une gestion durable de l’eau…

Source des informations : Nantes Métropole